SNUDI FO section de la Marne
Maison des syndicats 1, place de Verdun 51000 Châlons en Champagne
| 06 61 52 66 37 | SNUDI-FO51@sfr.fr |


Compte rendu de la réunion du 22 mai à Châlons
Pour le retour aux 4 jours !
Publié; le 17 mai 2018 | Administrateur

Amplifions le rapport de force : le maire de Châlons doit céder ! Les enseignants de Châlons réunis ce jour là ont clairement exprimé que le retour aux 4 jours était majoritaire : nous en avons assez de ce mépris affiché par la municipalité et des fausses concertations avec des conférenciers totalement acquis à l’argumentation de la mairie ! Prochaine réunion le lundi 28 mai à 18h30 maison des syndicats 6 communes de la Marne sont concernées

Des enseignants d’écoles de Châlons se sont rencontrés à la maison des syndicats à l’initiative du SNUDI FO pour discuter de la suite à donner à la mobilisation pour le retour à la semaine des 4 jours à la rentrée scolaire 2018. Un nombre important de maires en France viennent de céder suite aux mobilisations victorieuses :

• Saumur (Maine et Loire) : vote du conseil municipal pour les 4 jours (grève massive le 22 mars et rassemblement le 6 avril)

• Cournon : 2ème ville du puy de dôme revient aux 4 jours (suite au rapport de force parents-enseignants en prenant à partie l’inspecteur d’académie)

• Les Mureaux (78), conseil municipal vote le retour aux 4 jours suite une mobilisation des enseignants et parents unis, soutenus par le SNUDI-FO, la CGT et le SNUIPP et 87% des parents d’élèves.

• Cergy, Val d’Oise : le DASEN impose les 4 jours au maire de Cergy. Après une grève unitaire à l’initiative du SNUDI-FO.

• Vénissieux, Rhône : 250 enseignants et parents réunis devant la mairie à l’appel du SNUDI-FO, SNUIPP et des associations de parents.

Cette liste n’est pas exhaustive et le SNUDI-FO amplifie partout la mobilisation afin que la dérogation aux 4 jours deviennent la norme, vu que celle-ci est majoritaire.

Le constat est unanime : La décision du maire de Châlons de maintenir la situation actuelle, alors que la majorité des conseils d’écoles se sont prononcés pour le retour aux 4 jours, n’est pas acceptable !

Nous demandons le respect de la démocratie !

Il n’est pas question de laisser Benoist Apparu décider du sort des enseignants et de leur emploi du temps !

Nous ne voulons pas être les cobayes d’une expérimentation des rythmes scolaires en 2019 : rythmes différents d’un quartier à l’autre, entre écoles élémentaires et maternelles, ou d’une semaine continue sur 6 jours (eh oui c’est dans les tiroirs !).

Ce qui est en jeu, c’est la mise sous tutelle des enseignants par la municipalité. Non à la territorialisation !

Seules 6 communes ne passent pas aux 4 jours dans la Marne et moins de 10% au niveau national ! Le SNUDI-FO rappelle qu’il n’existe aucun délai réglementaire pour qu’une commune décide de repasser à la semaine de 4 jours. La norme nationale doit être la semaine de 4 jours sur 36 semaines annuelles !

► Pour un rythme national unique, pour la semaine de 4 jours sur 36 semaines pour tous sur tout le territoire national !

► Abrogation des décrets Peillon, Hamon et Blanquer qui territorialisent l’École de la République et disloque le statut des PE fonctionnaires d’État !

Les enseignants présents ont décidé :

  • D’amplifier le rapport de force en associant parents et enseignants, en étant plus nombreux à la prochaine réunion qui aura lieu le lundi 28 mai à 18h30 maison des syndicats à Châlons.
  • De préparer un tract à diffuser aux parents à cette réunion (à donner aux parents de vos écoles)
  • De mandater notre organisation syndicale pour s’adresser aux autres syndicats du département
  • De demander audience au DASEN sur cette question
cale




SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo