SNUDI FO section de la Marne
Maison des syndicats 1, place de Verdun 51000 Châlons en Champagne
| 06 61 52 66 37 | SNUDI-FO51@sfr.fr |


ISSR - FRAIS DE DÉPLACEMENTS
Courrier de la FNEC au ministre
Publié; le 28 février 2019 | Administrateur

L’actuelle hausse des prix n’échappe à personne, tant elle est sévère pour les hydrocarbures. Les mouvements sociaux qui se déroulent actuellement en témoignent.

En seulement une année les prix des carburants ont flambé :

  • +21% pour le diesel
  • +15% pour l’essence
    En revanche, aucune revalorisation de la valeur du point d’indice n’est prévue.

Entre janvier 2000 et août 2018, l’indice des prix à la consommation, calculé par l’INSEE, a augmenté de 31%. Dans le même temps la valeur du point d’indice s’est considérablement dégradée ces dernières années.

Aujourd’hui, pour retrouver la valeur réelle du point d’indice des fonctionnaires de janvier 2000, il faudrait une revalorisation du point de 18,7%.
Il est inacceptable de continuer à laisser le pouvoir d’achat des fonctionnaires se dégrader face à la hausse des prix.

C’est pourquoi, avec notre Fédération Générale des Fonctionnaires, nous revendiquons une augmentation immédiate du point d’indice de + 16 % pour tous.

Dans l’Education nationale, certaines catégories de personnels sont particulièrement touchées par la hausse des prix du carburant : les titulaires remplaçants et les personnels itinérants (enseignants exerçant sur des postes fractionnés, psychologues, enseignants de RASED…)
Ces personnels, de par leurs fonctions, sont amenés à se déplacer, parfois sur des distances très importantes.

Aucune mesure visant à compenser la perte de pouvoir d’achat inhérente à la hausse du prix du carburant n’a été prise jusqu’à présent pour ces personnels.

C’est pourquoi, Monsieur le Ministre, nous demandons pour ces personnels :

  • Une augmentation signification de l’Indemnité de Sujétion Spéciale de Remplacement par la revalorisation du taux journalier moyen de l’ISSR ;
  • Une revalorisation du paiement des frais de déplacement pour les personnels en postes fractionnés.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez à ce dossier et vous prie d’agréer, monsieur le Ministre, l’expression de mes salutations respectueuses.

Hubert Raguin, secrétaire général

Montreuil, le 23 janvier 2019

cale




Documents Liés
PDF - 131.8 ko
Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
Le ministre utilise le suicide de Christine Renon pour imposer les EPEP et le statut de directeur : honteux et inacceptable !
Projet Macron-Delevoye : jusqu’à 40% de baisse de nos retraites !
Combien faudra-t-il de morts ?
Versement de l’ISAE aux directeurs de SEGPA : victoire du SNUDI-FO
PsyEN EDA : le SNUDI-FO porte les revendications au ministère
Déclaration liminaire de la FNEC FP-FO au CT ministériel du 14 mai 2019
Allocution d’Emmanuel Macron : de la fiction à la réalité...
Fonction publique : Grève unitaire et manifestations le 9 mai prochain
« Réforme » des concours, pré-professionnalisation : plus que jamais, retrait du projet de loi Blanquer !
Formation des enseignants : les annonces du Ministre s’inscrivent dans le projet de destruction de la Fonction publique
Pulvérisation des statuts d’enseignants, dont celui de PE, suppression des directeurs et des écoles
Un amendement qui programme la disparition de l’école maternelle de la République
Courrier au ministre
19 mars - Communiqué des organisations syndicales et de jeunesse
Les Établissements publics des savoirs fondamentaux, une arme de destruction massive du statut de PE et de l’école publique
Courrier de la FNEC au ministre
7 février 2019 : tous à Matignon pour nos revendications ! Le gouvernement doit lâcher !
Nous voulons la satisfaction des revendications, pas un débat !
Rentrée 2019 dans les écoles : le tour de passe-passe du ministre !
Déclaration de la C.E. confédérale FO du 13 décembre
1 | 2 | 3 | 4 |>
SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo